Deposer
La Newsletter

Restez informé de toutes les nouveautés disponibles et les infos utiles pour vivre à la campagne.

"Vivre à la campagne" propose exclusivement des annonces immobilières et des emplois en secteur rural.

 

Immobilier en zones rurales dans toutes les régions de France. Accédez à notre sélection d'annonces vertes pour trouver votre propriétée rurale, votre maison de campagne ou de village...

Revue de Presse Décembre 2013

Shrinking Cities, villes en décroissance : une mesure du phénomène en France.

 

Si la question des villes en décroissance, ou Shrinking Cities, est de plus en plus étudiée en Europe comme aux États-Unis, elle ne fait jusque-là l’objet que d’un intérêt très limité en France. En effet, peu de travaux de recherche ont été consacrés à la décroissance urbaine. Cette situation pourrait s’expliquer par le fait que ce processus n’a pas atteint, en France, le seuil critique qui en ferait un enjeu académique ou politique.

 

Les résultats du recensement de 1999 montraient que, par rapport à 1990, un tiers des aires urbaines avaient perdu de la population et que les petites aires urbaines étaient particulièrement affectées par ce phénomène. Ainsi, il semble que la décroissance urbaine soit l’objet en France d’un « processus silencieux » , peu commenté à l’échelle nationale, peu analysé par la recherche urbaine et peu pris en charge par les politiques publiques. 

 

Au terme de l’analyse, la décroissance urbaine apparaît comme une tendance encore relativement restreinte en France, tant en termes d’intensité des pertes de population qu’en termes de nombre d’espaces urbains concernés. Les villes en décroissance en France sont pour la plupart d’anciennes villes industrielles et minières au profil économique spécialisé, qui n’ont pas réussi ou achevé leur reconversion. Cependant, ce phénomène tend à se diffuser, en particulier dans la base de la hiérarchie urbaine. Ainsi, les petites aires urbaines sont affectées de manière assez importante et ce constat serait certainement encore plus affirmé si l’étude prenait en compte l’évolution des petites villes hors aires urbaines, comme le laissent supposer les travaux de F. Paulus (2004).

 

La Suite de l'article sur Cyber-GEO - Décembre 2013


La première mutuelle santé villageoise

 

Dans le village de Caumont-sur-Durance (Vaucluse), est née la première mutuelle communale à prix négocié et avantageux. L'innovation réside plus dans le choix de quelques villageois de se regrouper que dans le contrat d'assurance en lui même, qui est une offre classique de mutuelle groupe. C'est néanmois une première en France car elle permet une solidarité de proximité alors que certains des 4700 habitants renonçaient aux soins faute de complémentaire santé. C'est exactement le même esprit solidaire qui avait présidé lors des créations des premières mutuelles corporatistes en France : les cheminots, les agriculteurs...

 

Dans un monde en marche forcée vers la globalisation et la standardisation, où on nous explique que les seules solutions possibles seront cogitées en "hauts lieux" par des technocrates en lévitation, Caumont sur Durance prouve qu'il est possible d'apporter des réponses efficaces à taille humaine. En outre, la probabilité de trouver des "profiteurs" qui plomberaient le système est assez faible... C'est le problème majeur de notre système de santé, largement déficitaire, à cause des nombreux abus qui prospèrent à l'ombre de l'anonymat.

 

Reportage sur BFM


Dans les communes rurales de moins de 500 habitants, la population croît trois fois plus vite qu'il y a quinze ans. 

 

Certains n'hésitent pas à qualifier l'exode qui touche les ville de "lame de fond". Le phénomène trouve sa source dans les difficultés que rencontrent les citadins au quotidien. Les migrants sont souvent de jeunes diplômés ou de jeunes actifs soucieux de trouver dans les petites villes un cadre de vie propice à la construction d'une famille, et d'un environnement plus calme et épanouissant.


Cet exode n'est pas différent de celui qu'a connu la France après la Seconde Guerre mondiale à ceci près que la situation est inversée: la qualité de vie, l'emploi et le logement ne sont plus l'apanage des grandes villes.

 

L'industrialisation avait grandement contribué à l'exode rural lors des siècles précédents, vidé les campagnes de ses bras au profit d'une agriculture mécanisée, désormais, la crise économique, la désindustrialisation, la baisse du pouvoir d'achat et la pollution  semblent motiver les candidats à l'exode urbain.

 

Lire la suite sur le Huffington Post


Un pot de miel 1er prix sur 3 contient du miel d'importation et des additifs

 

C'est ce que nous apprend un laboratoire français qui a analysé 15 marques de miel premier prix. Lorsque le laboratoire trouve des pollens de Thé dans le miel, il apparaît évident qu'il n'a pas été produit en France. Non seulement le miel a été produit en Chine, mais dans certains cas le produit naturel a été coupé avec de l'eau sucrée ou des additifs à base de sucre visant à augmenter sa masse avec des composants moins cher que le miel. Le laboroire démontre aussi,que désormais, il est possible de produire des miels 100% synthétiques et que des traces de tels préparations se retrouvent dans certains miel.

 

Le conseil de Vivre à la Campagne.com ? Faire travailler l'apiculteur du coin ! N'hésitez pas à faire "le plein" lorsque vous en croisez un, au lieu d'acheter un mini pot vite englouti. Prenez plusieurs pots, de différentes sortes, mélangez les essences et passez un hiver sans rhume !

 

La suite sur You tube